Éveil à la nature autour de l’île St-Aubin

Explorations - Collection été 2021

Temps de détente en pleine nature face à la rivière

À la découverte de l’île Saint-Aubin et de ses alentours à vélo, à la confluence de la Maine, la Mayenne et la Sarthe.

L’île Saint-Aubin, au cœur des Basses Vallées angevines en Val de Loire est un lieu unique. Il est vrai que l’on peut jalouser cet écrin de verdure de 600 hectares d’écosystème à l’orée de la ville et à seulement 5 minutes de son centre-ville. Vous êtes tenté par l’exploration de ce décor de campagne insolite loin du tumulte de votre quotidien ?
C’est parti pour une découverte de cette île et de ses alentours, à la confluence de la Maine, la Mayenne et de la Sarthe. Vous voilà partis, pour une journée ou un après-midi de détente et d’observation en plein air, le tout à bicyclette autour de l’île Saint-Aubin aux portes d’Angers.

Pédaler sur les chemins en pleine nature

Au départ d’Angers, vous longez la Maine direction le Pont Confluence et le Pont de Segré, et déjà vous commencez à déconnecter. En toute tranquillité, vous choisissez l’une des deux pistes cyclables : la voie verte ou le chemin de halage de la Mayenne. Pour le plaisir des sens, vous pouvez prendre l’autre itinéraire sur le retour. Le sourire aux lèvres, vous entamez un tronçon de l’itinéraire vélo « la Vélo Francette ». Vous sentez le vent doux de la région angevine et la lumière baigner votre visage. Cette sensation de liberté qui monte en vous à chaque coup de pédale n’a aucun prix. Le casque sur la tête, vous engloutissez facilement les kilomètres en direction des communes emblématiques des Basses vallées angevines comme Cantenay-Épinard et Écouflant. Sur le parcours, un chemin vous mène vers Terra Botanica, un parc qui associe aventures ludiques et découvertes botaniques, apprécié autant des petits que des grands. Pour rejoindre Écouflant, laissez-vous guider par Mickaël et Georges, passeurs du nouveau bac traversant la Sarthe.

Se prélasser à la terrasse de la guinguette

La guinguette du port de l’île Saint-Aubin, à Angers au bord de la Mayenne, a bien gardé son cadre d’antan. Peut-être pas les flonflons, le bal musette et l’accordéon néanmoins bien le bord de l’eau, la menthe à l’eau, le p’tit verre de blanc, l’ambiance amicale et festive. On la rejoint en prenant le bac. Ce qui ajoute au charme de l’exploration. Vous donnez un coup de main en tirant la corde. Ce qui demeure l’activité préférée des enfants, voire plus. On y vient pour un brunch le dimanche matin en terrasse, pour se ressourcer après une randonnée, pour lire un bouquin au fil de l’eau, pour papoter chlorophylle et éloge de la lenteur entre bavards, pour partager un apéro-dîner tôt… Ici, entre rivière et biodiversité, peu importe l’heure de la journée, on apprécie chaque moment hors du commun. La Cabane du Chat qui pêche à Cantenay-Epinard et la guinguette Mazette à Écouflant sont aussi des lieux parfaits pour se détendre en bord de Sarthe et de Mayenne.

La faune et la flore angevines

Chut ! Vous tendez l’oreille. Le brouhaha de la ville s’est envolé pour ne laisser place qu’au calme de la campagne. Sur votre passage, vous rencontrerez canards pilets et autres spécimens : oie cendrée, barge à queue noire... Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler ?

Ici, une faune et une flore remarquables vivent en harmonie dans cet écosystème, classé Natura 2000. La zone humide de l’île Saint-Aubin abrite plus de 20 000 espèces d’oiseaux d’eau pendant l’hivernage ou leur halte migratoire. Le symbole de ces prairies inondables en hiver, c’est l’emblématique Râle des genêts, une espèce protégée au chant mélodieux.  Munis de bonnes jumelles, vous cherchez à débusquer cet oiseau rieur au travers des arbres et prenez conscience de cette richesse à protéger.

L’île Saint-Aubin, ses alentours et comme toutes les Basses Vallées Angevines, est une terre où se mêlent agriculture et environnement. Au détour d’un chemin, vous croisez donc, ici et là, une vache en goguette ou sur sa parcelle de prairie naturelle, ou encore un brochet parmi les joncs.

Se poser un instant les pieds dans l’herbe

Un retour aux sources proche de la nature est tellement bienvenu dans un quotidien à 1000 à l’heure. Quoi de mieux que de prévoir une échappée en famille ? Si, si. C’est bien connu cette connexion avec la nature libérait les tensions de nos enfants, mêmes les chérubins les plus récalcitrants. Affûtez vos gambettes, enfourchez votre vélo à la découverte d’un territoire naturel d’exception en Val de Loire. Dès que le soleil atteint son zénith, il est temps de faire une pause. Vous vous allongez. Vous retirez vos chaussures. Vous appréciez l’herbe grasse entre vos doigts de pied en éventail. Vous savourez un pique-nique de produits locaux à l’ombre des arbres au gré d’une légère brise de vent. Les enfants jouent. Ils découvrent l’espace, la faune et la flore autour d’eux. Ils préparent un bouquet de fleurs des champs à faire sécher. Et ce petit caillou chou est parfait pour retenir le courrier dans l’entrée. Eh oui, vous voudriez que cette parenthèse dure le plus longtemps possible.

Les + de cette exploration

Et si vous restiez plus longtemps ?

Pour une prendre le temps de vivre cette immersion, profitez de l’offre 1001 nuits. Cet été, vous pouvez rester plus longtemps au même prix. Ce serait dommage de s’en priver. Toutes les conditions de l'offre sont ici.

Je réserve