lenepveu-hylasetlesnymphes-rmn-1078233

Jules-Eugène Lenepveu, peintre du monumental

Exposition à Angers
  • Les musées d’Angers, qui conservent un fonds important d’œuvres de Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898), proposent une rétrospective de cet artiste d’origine angevine qui a su rayonner aux niveaux national et européen, sans oublier ses racines locales. 
    Son itinéraire d’Angers à Rome, via Paris, s’inscrit dans la lignée de celui de David d’Angers qu’il a connu dans sa jeunesse. Comme lui, il fut lauréat du Grand Prix de Rome et membre de l’Institut. Comme lui, il donna ses œuvres pour enrichir...

    Les musées d’Angers, qui conservent un fonds important d’œuvres de Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898), proposent une rétrospective de cet artiste d’origine angevine qui a su rayonner aux niveaux national et européen, sans oublier ses racines locales. 
    Son itinéraire d’Angers à Rome, via Paris, s’inscrit dans la lignée de celui de David d’Angers qu’il a connu dans sa jeunesse. Comme lui, il fut lauréat du Grand Prix de Rome et membre de l’Institut. Comme lui, il donna ses œuvres pour enrichir les musées de la Ville.
    Au-delà du travail scientifique, l’exposition ambitionne de faire découvrir le peintre et de le situer dans son contexte artistique.
    Peintre d’histoire et excellent dessinateur, directeur de l’Académie de France à Rome en 1873, Lenepveu appartient à cette génération de peintres dits « académiques ». Exact contemporain de Courbet, il est au sommet de sa gloire au tournant du 20e siècle avant de tomber dans l’oubli.